Bienvenue sur Dandelion

Bienvenue sur Dandelion

Le blog estampillé Littérature 2.0

Chroniques littéraires et observateur de la dématérialisation du Livre

mercredi 22 mai 2013

Gatsby Le Magnifique de Baz Luhrmann adapté de Francis Scott Fitzgerald

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

Après le très remarqué Moulin Rouge ! en 2001troisième et dernier volet de sa trilogie dite du rideau rouge (avec Nicole Kidman et Ewan McGregor en tête d'affiche) et un trou de plus de 12 années ou Baz Luhrmann s'est contenté de 2 publicités, l'une pour Chanel (La Saga Chanel avec Nicole Kidman comme égérie) en 2004 et l'autre pour son pays natal l'Australie en 2008 avec Australia (au casting Hugh Jackman et ... Nicole Kidman ses 2 compatriotes) ou le réalisateur tenta de lui rendre un hommage en forme de saga d'aventure comme Hollywood savait en produire, jadis, à profusion (Lawrence d'Arabie, Ben-Hur...) et s'y attarde encore parfois, de nos jours avec succès (Titanic), le réalisateur revient enfin à ce qu'il sait faire de mieux: mettre en boite (et en musique) la tragédie amoureuse.

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

En s'emparant du mythe de Gatsby Le Magnifique, un des romans les plus importants de la littérature américaine rédigé par Francis Scott Fitzgerald, dont c'est la 3ème adaptation cinématographique après celle de 1949 (Le prix du silence) et surtout celle de Jack Clayton en 1974 avec Robert Redford dans le rôle de Gatsby et Mia Farrow en Daisy Buchanan, Baz Luhrmann ravive les joies de ses plus grands fans (dont je fais partie je l'avoue) en se réappropriant encore une fois un drame sentimental, spécialité qui l'a fait connaitre au grand public par le truchement de Romeo + Juliette, l'adaptation moderne et acidulée de l'oeuvre de William Shakespeare et dont la bande originale fait véritablement partie de l’anthologie du genre.

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/


http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

L'entame de Gatsby Le Magnifique, une fastueuse et clinquante fête dans sa demeure de long Island, ressemblant d'ailleurs étrangement au film qui avait définitivement lancé la carrière de Léonardo DiCaprio (mais pas celle de Claire Danes, qui lui donnait la réplique et que l'on retrouve enfin sous les feux de la rampe avec la série Homeland) où le Jazz des années folles (modernisé tout de même par le rappeur américain Jay Z) remplace cette fois le Rock And Roll de Romeo + Juliette avec un effet clairement moins époustouflant pour le spectateur, et ce malgré le renfort de la 3D, mais c'est sans doute pour laisser ensuite la part belle au jeu des acteurs, magnifié par l'effet, en donnant parfois, sur certaines scènes, l'illusion de véritablement évoluer à leurs cotés. 
Le film, n'en demeure pas moins d'un esthétisme rare, sans en faire des tonnes mais en respectant tout de même le gigantisme de ce parvenu devenu milliardaire dans le simple but de reconquérir l'amour perdu de sa vie, Daisy interprétée par la douce Carey Muligan.

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

http://blowawaydandelion.blogspot.fr/

Avec en fil rouge, un vrai hommage à la littérature, en témoigne la place importante qu'occupe Nick Carraway (interprété par un convainquant Tobey Maguire qui a enfin su sortir de son costume moulant), narrateur dans le roman et qui décide d'écrire l'histoire de Gatsby mais aussi à la création littéraire, les phrases de Carraway se matérialisant ça et là.
Baz Luhrmann parvient ainsi à occulter le film de 1974, moins bling-bling - le cinéma de l'époque n'avait, il est vrai, pas les mêmes moyens techniques - mais plus ambiguë, le Gasby Le Magnifique de 2013 laissant sans doute moins la place à la part de mystère des personnages, comme une offrande au profane.

Baz Luhrman a réussi son hommage au mythe de Gatsby. Avec un film moins faste que ces précédents, mais c'est sans doute de sa part, une profonde marque de respect.

Une question me taraude alors: Quel sera le prochain drame amoureux dont le réalisateur australien s'emparera ?

AL

And now, don’t waste your time on Dandelion and will to read a fucking book !